study
03/05

The co-living market

What to know about & what to expect

No, the housing market is not stagnant.
Rather, rampant urbanization is forcing it to constantly grow, move and adapt. Across the planet, the historic global cities continue to record population growth while new global cities grow even further.

In light of this, it is important to reckon that in-depth social and economic changes in our everyday lives – particularly in the context of mobility and digitalization – particularly in regards to mobility and tech- are disrupting various real estate asset classes :

(i) Co-working has shaken up commercial real estate by providing flexibility and new services. (ii) Warehouses are moving closer to city centers with urban logistics solutions and a strong focus on last-mile delivery strategies. (iii) In the face of the e-commerce boom, traditional trade has begun to reinvent itself by digitization and broadened in-shop service offering. (iv) The emergence of Airbnb has forced the hotel industry to rapidly evolve through adaptation to new trends and demand for lifestyle products.

It’s now time for the housing market to change and to adapt to the evolving needs and lifestyles of residents. They are demanding flexibility, simplicity and a sense of community. For us professionals, the time has come to listen, to innovate and to take action. Co-living seems to be a solution among others, a first response to this evolved demand.

Available for download:

Full report in english

Contextes, attentes et opportunités

L’immobilier n’est pas immobile. Et cela s’explique d’abord par l’urbanisation galopante qui l’oblige à grandir, à s’ériger et à s’adapter.  Partout sur la planète, les métropoles d’antan enregistrent des démographies positives et d’autres villes prennent le relai. 

Face à une sociétés dont les habitudes sociales et économiques changent – pensez notamment à la mobilité et à la digitalisation -, différentes classes d’investissement immobilier ont connu des disruptions :

(i)  Le coworking est venu bousculer l’immobilier de bureau en apportant flexibilité et services. (ii) Les entrepôts logistiques se rapprochent des coeurs de ville avec une optimisation du dernier kilomètre. (iii) Le commerce historique a commencé à se réinventer face à l’essor du e-commerce en apportant outils digitaux et multiplication des services au sein des boutiques. (iv) Et l’hôtellerie n’a eu d’autres choix que d’évoluer à marche forcée face à l’ascension de la plateforme Airbnb, en réinventant l’expérience client au travers de nouveaux produits tendances et lifestyle.

C’est désormais au tour du résidentiel de faire sa mue, pour s’adapter aux évolutions liées à la composition des ménages, à leur mobilité ou à leurs nouvelles attentes de vie, entre flexibilité, simplicité et convivialité. L’heure est donc à l’écoute de ces attentes, à l’innovation et à l’action. Et l’émergence du co-living est une première réponse.

Disponible en téléchargement :

Rapport complet en français